Mal de dos, le fléau du siècle peut il être prévenu en surveillant sa posture ?

Mal de dos, le fléau du siècle peut il être prévenu en surveillant sa posture ?

La colonne vertébrale est une zone essentielle du corps humain. Elle supporte tout le buste et lorsqu’elle est maltraitée, peut être à l’origine de nombreuses douleurs.

Des facteurs extérieurs peuvent également agir sur elle et la mettre à rude épreuve…

Dans une société sédentaire se déplaçant majoritairement en voiture et passant les 2/3 de son temps assis, le mal de dos ne cesse qu’augmenter.

En France, 70% des personnes souffriront un jour de douleurs à la colonne vertébrale dans leur vie (source).

Elles sont de différentes natures et sont déclenchées pour différentes raisons.

Panorama des agresseurs de notre dos.

La mauvaise posture comme principale fautive

La plupart des gens se tiennent mal, infligeant des torsions peu naturelles à leur colonne vertébrale.

Elle souffre et finit par se déformer.

Les principales pathologies faisant suite aux mauvaises positions sont des modifications de la courbure de la colonne vertébrale.

Normalement, elle est courbée vers l’intérieur au niveau de la nuque et vers l’extérieur au niveau de la cage thoracique.

Elle revient vers l’intérieur avec les vertèbres lombaires et enfin vers l’extérieur avec le sacrum et le coccyx.

Les positions influent sur ses courbures et peuvent conduire à :

  • la scoliose : il s’agit d’une déformation latérale de la colonne vertébrale qui peut avoir lieu à différents niveaux et n’occasionne pas toujours de douleur
  • la lordose accentue les courbures vers l’intérieur : au niveau de la nuque, elle induit une extension vers l’arrière de la tête, et dans la région lombaire, elle augmente la cambrure
  • la cyphose accroît la courbure vers l’extérieur du haut du dos : elle donne un aspect bossu et pousse la tête en avant, provoquant des douleurs au niveau des omoplates et des côtes.

Pourtant, il est facile d’éviter ces déformations par des réflexes simples dans la vie de tous les jours.

Ce sont des positions répétées voire continues qui les induisent. Assis, il faut veiller à ce que le dos soit toujours bien droit. Pour cela, il faut bien se caler dans sa chaise ou dans son fauteuil.

Lors du sommeil, le dos peut également souffrir. La position sur le ventre exerce une cambrure trop prononcée de la colonne qui l’abîme. Préférez la position du fœtus sur le côté ou simplement allongé sur le dos. Il sera alors maintenu bien droit.

Si vous devez rester debout pour un long moment, il est important que votre corps reste bien dans son axe : pour cela, il faut écarter un peu les jambes de façon à ce qu’elles portent équitablement le poids du corps.

La tête doit rester droite. Quand vous devez vous pencher un peu en avant, appuyer vous sur un coude ou sur une main afin que la colonne vertébrale ne supporte pas à elle seule l’effort de retenir le buste.

Objets lourds, attention danger !

porter objet lourd
Voici un exemple de position correcte à adopter quand on soulève une charge lourde

Tous les jours, on voit des enfants aller à l’école avec des sacs à dos plus gros qu’eux, des individus sortant du supermarché portant à bout de bras des kilos de courses, d’autres porter des objets beaucoup trop lourds pour eux.

Les conséquences pour le dos sont catastrophiques.

Chez les enfants, cela provoque des douleurs lancinantes du dos et perturbe leur croissance. Ils peuvent souffrir de déformations de la colonne vertébrale.

Chez les adultes et lorsque le corps vieilli, les ligaments reliant les vertèbres n’ont plus la même élasticité et ne permettent plus de protéger les précieuses substances qu’elles renferment : nerfs et moelle épinière. Lorsqu’ils sont atteints, ils déclenchent des douleurs aiguës parfois insoutenables.

Le lumbago est d’ailleurs l’une des affections dont peut souffrir le dos. Il a lieu au niveau des reins et consiste en une détérioration d’un ou plusieurs disques intervertébraux. Lorsque l’on soulève un objet trop lourd, les disques sont compressés, occasionnant par conséquent de vives douleurs.

Adopter une position adaptée permet d’éviter de se faire un « tour de rein ».

Pour cela, il est important de plier les jambes tout en gardant le dos droit, de telle façon que les fesses se retrouvent en arrière. L’objet doit être tout près et lorsqu’il est soulevé, il faut le tenir contre soi en ayant les bras tendus.

Préférez pour les enfants les cartables à roulettes, équilibrez les sacs entre les deux mains lorsque vous faites vos courses par exemple et portez votre sac à main en bandoulière.

L’obésité, un autre facteur majeur des lombalgies

Les campagnes de publicité nous le rappellent assez que les problèmes alimentaires touchent de plus en plus la population, et que le surpoids est un danger croissant.

Chaque organisme est conçu pour supporter un certain poids.

Au-delà d’une certaine limite, il arrive à saturation et ne peut plus donner le change. La colonne vertébrale est la première touchée.

Il devient alors de plus en plus difficile de se mouvoir et si la pression exercée sur les vertèbres dure depuis trop longtemps, elles vont finir par se tasser. Cette compression entre elles étouffe les constituants de l’espace intervertébral : le nerf est le plus durement touché. Il est écrasé et provoque des douleurs fortes.

Il s’agit alors d’une hernie dont les effets varient selon sa localisation. Lorsqu’elle comprime le nerf sciatique, on dit que c’est une sciatique qui entraîne comme des décharges électriques dans la partie postérieure de la cuisse et de la jambe. Si la douleur se situe dans la partie avant de la jambe, c’est une cruralgie (le nerf crural est écrasé).

Panorama des actions préventives contre le mal de dos

actions contre le mal de dos

Parmi les autres causes l’absence totale de sport est également un facteur de détérioration vertébrale.

L’inactivité réduit les capacités de la colonne qui se fragilise. Au contraire, une pratique trop intensive de sport chez les plus jeunes agresse la colonne en pleine croissance qui risque, à terme, d’en garder des séquelles.

La colonne vertébrale est un groupement osseux essentiel à la structure du corps humain. Elle porte tout le buste et elle renferme une partie du système nerveux. Lorsqu’elle est abîmée, elle peut faire extrêmement souffrir. Adopter une bonne hygiène de vie et faire très attention à ses positions au quotidien sont les seuls moyens de la garder en pleine santé.

Voici donc vos principaux commandements pour prévenir les maux de dos : 

  • bougez régulièrement, même au travail (levez-vous, allez vous promenez à midi, étirez-vous, etc)
  • faites de l’activité physique régulière (au moins 4 fois par semaine, une simple marche d’une heure peut en faire partie)
  • prenez de bonnes habitudes alimentaires et veillez à maintenir un poids santé
  • faites attention à votre posture en voiture ou au travail, travaillez les muscles de votre dos pour contrecarrer l’éventuel effet de voûte
  • tâchez de rendre votre poste de travail le plus ergonomique possible
Close Menu