Problèmes de sommeil : les meilleurs conseils pour une bonne nuit réparatrice

Problèmes de sommeil : les meilleurs conseils pour une bonne nuit réparatrice

En règle générale, les problèmes de sommeil disparaissent après quelques jours, par exemple lorsque la source de stress a été éliminée.

Cependant, si les problèmes persistent à long terme, vous vous sentirez impuissant, stressé et incapable de produire quelque chose pendant la journée. Si c’est le cas, vous devez absolument repenser vos rituels de sommeil pour vous réveiller en pleine forme.

Nous vous dévoilons les meilleurs conseils pour vous aider à vous endormir plus facilement et à vous endormir en douceur.

Pourquoi suis-je insomniaque ?

Il existe de nombreuses raisons différentes pour lesquelles vous avez du mal à vous endormir ou à passer une bonne nuit. Le réveil précoce peut également être attribué à diverses causes.

  • la consommation de stimulants tels que le café, l’alcool et le tabac
  • un environnement de sommeil mal conçu
  • les perturbations du rythme sommeil-éveil (travail en équipe, décalage horaire)
  • les médicaments (y compris les somnifères)
  • les maladies et leurs symptômes (douleur, urgence urinaire, bourdonnement d’oreilles)
  • les états de stress, de tension mentale
  • les maladies mentales telles que les troubles anxieux et la dépression

Qu’est-ce que l’insomnie ?

Si vous souffrez de problèmes d’endormissement ou de sommeil au moins trois fois par semaine ou si vous vous réveillez trop tôt le matin, cela peut indiquer un manque de sommeil.

Condition préalable : les problèmes durent au moins un mois. Environ 6 % de la population souffre de privation de sommeil qui n’est pas causée par des raisons physiques ou psychologiques.

Des questionnaires sur le comportement pendant le sommeil, un journal du sommeil et des examens sur le comportement de mouvement ainsi que sur le profil d’activité peuvent assurer le diagnostic de l’insomnie.

Ensuite, des mesures favorisant le sommeil sont utilisées en collaboration avec votre médecin ou thérapeute.

Il s’agit notamment de la stimulation contrôlée du sommeil et des thérapies cognitivo-comportementales.

Dans certaines circonstances, une prescription d’aide au sommeil peut également être appropriée. Les remèdes à base de plantes tels que l’ashwagandha peuvent favoriser le sommeil de manière naturelle. Nous vous conseillons de préférer les médicaments naturels pour dormir.

Conseils pour mieux s’endormir et passer une bonne nuit

Souvent, il suffit de tourner quelques vis pour améliorer vos habitudes de sommeil. Nous vous montrons les meilleurs conseils pour une nuit de sommeil réparateur.

1. régler votre boussole de sommeil

Se coucher tard et dormir paisiblement jusqu’à midi ? Vous devez à tout prix éviter cela, car des heures de coucher irrégulières peuvent perturber votre boussole intérieure.

Par conséquent, gardez des heures de coucher fixes et réglez votre réveil pour vous réveiller à la même heure chaque nuit si possible. Votre horloge interne s’habituera aux heures fixes.

2. Créer un bon environnement de sommeil

Beaucoup de gens sous-estiment l’importance de fournir un bon environnement de sommeil. Il faut notamment veiller à ce que votre chambre soit bien ventilée au moins une fois par jour et ne soit pas plus chaude que 18°. Vous devez retirer les appareils électriques de votre zone de sommeil immédiate, car même un léger bourdonnement de la technologie peut perturber votre repos nocturne.

3. Choisir judicieusement les objets de couchage

Quiconque s’est déjà allongé sur un lit inconfortable sait qu’un mauvais couchage peut perturber massivement le sommeil.

C’est pourquoi vous devez absolument choisir un matelas qui a le niveau de fermeté adéquat pour soutenir votre colonne vertébrale pendant votre sommeil. Le choix du bon oreiller et de la bonne couverture est également important pour garantir un repos nocturne sans perturbation. Recherchez des matériaux respirants qui ne contiennent pas de substances nocives.

4. Pas d’activités fatigantes avant d’aller au lit.

Aller au gymnase le soir n’est pas une bonne idée car cela permet de stimuler la circulation. Après cela, votre corps aura du mal à passer en mode veille. Il est préférable de se promener au grand air.

5. Supprimer les gros repas

Les repas copieux du soir sont également une mauvaise idée, car ils mettent votre corps à rude épreuve. Les aliments particulièrement gras restent longtemps dans l’estomac. Afin de les digérer, votre organisme stimule votre métabolisme. Un sommeil réparateur n’est alors guère possible.

6. Et les stimulants en soirée

Un autre voleur de sommeil est l’alcool. Bien qu’il soit initialement plus facile de s’endormir après avoir bu de l’alcool, les effets négatifs se manifestent dans la seconde moitié de la nuit.

Des études montrent que les gens dorment beaucoup plus agités s’ils ont consommé de l’alcool auparavant. De plus, l’alcool raccourcit la phase de sommeil paradoxal, ce qui peut entraîner des problèmes de concentration et une baisse des performances pendant la journée.

À propos : les boissons contenant de la caféine, comme le café ou le cola, peuvent retarder le processus d’endormissement et ne doivent donc plus être consommées à partir de l’après-midi.

7. Éviter l’agitation

Les disputes augmentent votre niveau de stress et peuvent perturber votre sommeil de façon permanente. Il en va de même pour les films d’horreur, d’ailleurs. Par conséquent, évitez les situations qui vous rendent agité avant d’aller vous coucher.

8. Ne pas rattraper le sommeil

Avez-vous l’impression d’être épuisé pendant la journée parce que la nuit n’a pas été reposante ? Ne cédez pas à la nécessité de vous allonger pendant la journée, vous ne ferez que renforcer le cercle vicieux. Restez éveillé et vous aurez de bonnes chances de vous mettre au lit fatigué le soir et de vous endormir rapidement.

9. Le lit sert à dormir

Il est difficile de s’endormir à nouveau, alors vous prenez votre téléphone portable ou votre ordinateur portable pour vérifier vos e-mails. Cependant, la courte visite se transforme en un séjour plus long sur Internet, ce qui peut augmenter considérablement vos troubles du sommeil.

Cela est principalement dû à la lumière bleue à laquelle vous vous exposez. Il a été démontré qu’elle réveille le cerveau et retarde la libération de l’hormone du sommeil, la mélatonine.

10. Ne prenez pas de somnifères de votre propre initiative

Bien que cela semble paradoxal, les somnifères peuvent également favoriser l’insomnie. Par conséquent, vous ne devez pas prendre de sédatifs ou de somnifères par vous-même. Consultez votre médecin pour savoir quelle préparation est adaptée à vos besoins.

Dans le meilleur des cas, vous préférez une préparation à base de plantes, par exemple l’Ashwagandha.